La baie des anges enchanteresse

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Une rando en mer début décembre, même à Nice, est un pari avec la météo encore plus risqué qu'en saison plus chaude.

Pour 6 d'entre nous, ce fut gagnant. Après l'épisode pluvieux et froid le soleil nous attendait sur la côte d'Azur alors qu'il neigeait sur Fontaine. Edith, organisatrice de l'expédition, Anne-Laure, Penelope, Jean-Michel, Philippe et Jean-Philippe constituaient les deux équipes d'un double et d'un quatre. A-L et J-M pour le double ont joué les éclaireurs devant le 4 qui faisaient du tourisme en chemin gràce à une barreuse, Florence, bénévole du club niçois qui a été une guide sympathique le samedi après-midi. Le dimanche, c'est une rameuse-barreuse de Divonne les bains, Valérie, qui a complété le 4.

 

 

La mer, avec une houle ample, n'a pas nécessité d'écoper. Le mal de mer n'était pas absent mais les rotations   à la barre ont limité ses effets le dimanche. Le soleil dominical avait vite fait remonter la température matinale de 6 à 13°. Le vétéran a fait du zèle en se baignant les deux midis dans une eau encore accueillante avec 16° pour le breton d'origine qu'il est. Le club nautique est à l'image de la ville et nous avons apprécié son confort après l'effort pour déguster la paella collective. Le samedi soir, nous avions préféré une soirée entre nous pour nous perdre dans les petites et sympathiques rues piétonnes du vieux Nice et diner dans un restaurant de fruits de mer avant de rejoindre notre hotel en "vélib" en 5 km sur la promenade des Etats unis puis celle des anglais.

Dommage que la route soit si longue.

J-Ph. V.

Petit diaporama souvenir: https://picasaweb.google.com/110896842496347983725/LaBaieDesAngesNice2012?authkey=Gv1sRgCK7s6dj_6q2VyAE